10 avr. 2017

Une rue en Amérique - Broadway 🌻🌻🌻🌻







     Auteur(s) : Djief
     Saga : Une rue en Amérique - Broadway
     Genre : Bande-dessinée - Historique
     Édition : Soleil - 2014 / 2015
     Nombres de pages : 48 / 48














La Quatrième :

Carrefour entre les extravagances du music-hall et les "speakeasies" baignant dans les vapeurs prohibées d'alcool frelaté, Broadway ne dort jamais. Ses façades parées d'enseignes lumineuses attirent les hommes et les femmes qui vouent un culte à la nuit. Gangsters, écrivains, danseuses, nouveaux riches ou célébrités, tous se donnent rendez-vous sur la "grande voie blanche", animés d'un même désir : saisir le rêve et le faire sien.

Le "Chapman's Paradise" est fermé momentanément : à la mort de Walter, Lenny et George Chapman décident de reprendre la direction de l'établissement. Mais le suicide de l'aîné des trois frères a couvert le club d'une mauvaise aura : il est déserté par ses chorus girls, et les deux frères ne connaissent pas encore grand-chose au monde du showbiz. Faisant fi de leur inexpérience, Lenny et George font le pari de rassembler une nouvelle troupe, et surtout de faire du cabaret un lieu incontournable de Broadway.

Fanny King, une chorus girl ingénue et un peu distraite, s'est fait renvoyer du club qui l'employait à cause de son animal de compagnie. Mais la jeune femme est d'une nature optimiste et entreprenante ; ses recherches la mènent tout droit au Chapman's Paradise.
  


Qu'est-ce-que j'en pense ?

J'avais craqué pour la couverture du tome 1 et après avoir vu celle du tome 2 je me suis dis allez vas-y achète-les, ton porte-monnaie ne t'en voudra pas 😁.
Pour la petite histoire, j'ai pratiqué la danse pendant.... quasiment toute ma vie en fait, donc cet univers s'est fait, au fil des années, une petite place au chaud dans mon cœur .
Alors une BD sur Broadway, les paillettes, les plumes mais aussi les magouilles, lecture parfaite pour passer après un bon thriller de six-cents pages 😉.

Les dessins sont splendides ! J'ai l'impression de toujours dire la même chose 😆 mais c'est vrai qu'en général, je n'achète des BD qu'en librairie car ça me permet de feuilleter et de savoir si les dessins vont me plaire ou non. Donc par conséquent, mes avis sur les dessins seront souvent positifs comme ceux de mes dernières lectures de BD/comics, d'ailleurs.
Comme je disais, les dessins sont super et retranscrivent bien l'atmosphère de cabaret que j'aime beaucoup.



Pour ce qui est de l'histoire, rien de très novateur mais elle reste rafraichissante.
On passe par le doute de se lancer dans la gestion d'un cabaret, les combines auxquels les gérants doivent recourir dans le Broadway de la Prohibition, les bons et les mauvais choix artistiques mais également la résolution du crime par lequel tout notre récit a commencé.

En clair j'ai vraiment apprécié cette duologie et je me suis même dit que quelques pages de plus m'aurait bien plu 😉.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire