17 août 2017

Entropia 🌻🌻🌻🌻🌻

 
Auteur(s) : Maxime Chattam
Saga : Autre-Monde
Genre : Fantastique - Jeunesse
Edition : Le livre de poche - 2014
Nombres de pages : 422




La Quatrième :

La guerre est finie. Entre Pans et Cyniks, condamnés à s’entendre, l’équilibre reste fragile. Pendant ce temps, au nord d’Eden, surgi d’on ne sait où, un impénétrable et mystérieux brouillard stagne comme une muraille. Entropia et ses pièges attendent désormais l’Alliance des trois… Cette deuxième époque entraîne le lecteur à la découverte du véritable ennemi des Pans : Entropia, essence même de la Grande Tempête qui a ravagé la planète. Les véritables enjeux d’Autre-Monde se dessinent peu à peu pour nos 3 héros en quête de qui s'est vraiment passé.
 



Qu'est-ce-que j'en pense ? 

Bon je vais pas cacher que je suis plus qu'heureuse de retrouver Autre-Monde 😍! Et je pense qu'à l'avenir je vais vraiment les lire doucement comme je l'ai fait avec celui-ci. J'aime vraiment l'univers créé par Maxime Chattam et je veux le savourer 🍴.

Je vais encore me répéter mais le narrateur omniscient est toujours aussi agréable et permet une meilleure vision du monde "nouveau monde" que découvre nos personnages.

Comme pour le cycle précédent, l'auteur intègre une trame de fond. Anciennement sur l'environnement et l'impact de l'homme sur la Nature, je dois avouer que la nouvelle thématique est très étonnante. Sur le coup, elle ne me sautait pas aux yeux mais une fois l'intrigue et l'origine de tout ce monde révélée, vraiment, ça coulait de source en fait ! Je me suis dit mais oui, où tout ÇA (et ouais no spoil here guys 😎) a bien pu partir après la Tempête ? ÇA n'avait pas pu disparaître, comme évaporé. Et là on a une explication complètement plausible qu'on intègre très facilement. J'ai comme une idée de la réelle "identité" du nouveau méchant de l'histoire et si c'est bien ce que je crois alors le type de "personnalité" créée dans le livre représente bien mon idée de l'évolution de cette entité réelle. Pfiou c'est difficile d'en parler sans spoiler je peux vous le garantir, désolée si c'est un peu confus 😅.

Et il ne faut pas oublier l'histoire en parallèle du nouveau voyage de notre chère Alliance des Trois qui n'est pas en reste. Plus insidieuse, plus politique, cette partie du livre est très intéressante et donne une autre portée à ce récit d'aventure. On a donc une partie voyage et quête assez basique dans ce genre d'écrit mais également une partie un peu moins épique mais tout aussi intrigante et pleine de suspens 😱.

Je suis pressée de pouvoir avancer dans l'histoire, découvrir les nouveaux horizons qui font face à nos protagonistes et faire connaissance avec, je l'espère, de nouveaux supers personnages, qu'ils soient bons ou mauvais 😇😈.

11 août 2017

Chroniques de Jérusalem 🌻🌻🌻🌻

 
Auteur(s) : Guy Delisle
Saga :
Genre : Bande-dessinée - Contemporain
Edition : Delcourt - 2011
Nombres de pages : 334






La Quatrième :

Guy Delisle et sa famille s’installent pour une année à Jérusalem. Pas évident de se repérer dans cette ville aux multiples visages, animée par les passions et les conflits depuis près de 4000 ans. Au détour d’une ruelle, à la sortie d’un lieu saint, à la terrasse d’un café, le dessinateur laisse éclater des questions fondamentales et nous fait découvrir un Jérusalem comme on ne l’a jamais vu.
 



Qu'est-ce-que j'en pense ? 

Après avoir partagé ma passion pour la lecture avec mes récents collègues, après leur avoir prêté certains de mes livres, ça y est ils ont passé le pas et m'ont conseillé et prêté à leur tour des ouvrages 👍!

Et ce premier prêt n'est autre qu'une BD du grand dessinateur qu'on pourrait dire d'investigation, à savoir Guy Delisle.
Comme d'habitude, commençons par les dessins. Ce ne sont pas forcément des traits très détaillés mais cela n'empêche pas de faire passer le message, peut-être même que cette simplicité de dessins permet de mieux souligner la complexité de la vie sur ce territoire si particulier.


J'ai fortement apprécié que l'auteur ne nous fournisse pas son avis personnel, par ses jugements et ses interprétations, mais qu'il nous relate simplement les moments réels vécus lors de son séjour à Jérusalem et dans cette région du monde en général. Bien sûr rien n'est jamais complètement objectif mais je trouve que cet ouvrage tend à montrer de la façon la plus authentique possible les situations dans lesquels Guy Delisle s'est retrouvé.
Il également agréable de noter que cette BD nous permet de connaitre d'une façon différente le conflit israëlo-palestinien, légèrement éloignée de ce que nous en montre les médias dont nous disposons et également de découvrir les nombreux peuples qui composent cette région qui n'est pas seulement partagées entre juifs israéliens et musulmans palestiniens. Ce territoire, tout comme la vie, n'est pas binaire et c'est sympa de se le faire rappeler.

Bref, j'ai vraiment aimé cette BD et j'espère que mon collègue me fera découvrir d'autres lectures aussi sympa que celle là 😊.

27 juil. 2017

Les Pluies 🌻🌻🌻🌻

Auteur(s) : Vincent Villeminot
Saga : Les Pluies
Genre : Aventure - Jeunesse
Edition : Fleurus - 2016
Nombres de pages : 339



La Quatrième :

Kosh n'a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant quatre mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui parait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n'a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l'eau. Et qu'ils sont la plus belle chose qu'il ait jamais vue. Surtout lorsqu'elle sourit. Qu'il la fait sourire. Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu'ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique à l'idée qu'il s'agit du dernier espoir de s'en sortir, Kosh est arraché à Lou. "Survis ..." la supplie-t-il. "Survis, et moi, je te retrouverai".
 

Qu'est-ce-que j'en pense ? 

Le temps actuel dans ma région m'a complètement inspirée pour ma dernière lecture je dois l'avouer 😅. C'est donc en regardant la pluie tomber averse à travers ma fenêtre que je me suis lancée dans ce livre qui est pour moi le premier livre de Vincent Villeminot dans lequel je plonge.

Et le verbe "plonger" n'est pas anodin car c'est clairement ce qui m'ait arrivé, j'ai dévoré ce livre en 3 jours et j'avais toujours envie de savoir ce qu'il allait se passer.
J'ai aimé le choix de l'auteur de nous intégrer directement dans son monde, sans vrai préambule, on ne sait pas pourquoi il pleut, mais il pleut, et comme les personnages on doit juste intégrer cette notion et faire avec 😶.

Au fil des pages, on note un découpage en différentes parties. Je n'ai pas forcément l'habitude de lire des livres coupés en parties et je trouve qu'ici cette division du texte était très cohérente et m'a plu. Et il faut avouer que ces parties ont permis à mon inconscient de me faire lâcher le livre, surtout quand je devais clairement aller me coucher si je voulais pouvoir être efficace le lendemain au travail 😅.

Alors à la lecture de ce début de chronique vous devez vous dire que c'était une super lecture pour moi, et en effet on était pas loin, mais il y a UNE chose qui m'a dérangée et qui du coup fait de ce livre non pas une super lecture mais une très bonne lecture (ce qui est plutôt sympa quand même non 😁 ?). En fait, j'ai eu un souci avec l'âge des personnages... Je les trouve clairement trop jeunes pour ce qu'ils vivent... Non pas qu'il y ait un âge pour vivre une catastrophe naturelle mais leur façon de réagir et d'agir ne correspond pas, à mon sens, à des réactions d'enfants de 10 ans et d'adolescents de 14 ans 😏.
Je me suis rendue compte de mon malaise à ce propos lorsque dans mon image mentale lors de ma lecture, naturellement je me suis imaginée les personnages plus vieux que la façon dont l'auteur nous les avait présenté. Pour moi, les personnages les plus âgés semblait plus avoir 16-17 ans et les plus petits 13 ans. Je sais que la différence entre mes sensations et l'âge réel des personnages n'est pas énorme, mais l'enfance et l'adolescence sont des périodes de la vie où on évolue très vite et donc même une différence de 2 ans peut clairement changer la façon de penser et de réagir à des épreuves, en tout cas c'est personnellement comme ça que je le vois 😊.

C'est vraiment le seul "problème" qui m'a gêné, sinon tout le reste m'a plu, la plume de l'auteur est très sympa, sans fioritures mais pas non plus complètement simple. L'intrigue est bien ficelée et j'ai très envie de lire la suite, qui sort en septembre prochain !

26 juil. 2017

Le Ventre de Paris 🌻🌻🌻🌻🌻


Auteur(s) : Émile Zola
Saga : Les Rougon-Macquart
Genre : Classique
Edition : Bibebook (ebook) - 2016
Nombres de pages : 385


La Quatrième :

C'est dans les Halles centrales de Paris récemment construites par Baltard que Zola situe le troisième épisode des Rougon Macquart.
Après " la course aux millions " décrite dans la Curée, ce sera la fête breughelienne du Ventre de Paris, sa foule fiévreuse, tourbillonnante et bigarrée, ses amoncellements de victuailles, ses flamboiements de couleurs, ses odeurs puissantes de fermes, de jardins et de marées. Florent, arrêté par erreur après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, s'est évadé du bagne de Cayenne après 7 ans d'épreuves.
Il retrouve à Paris son demi-frère qui, marié à la belle Lisa Macquart fait prospérer l'opulente charcuterie Quenu Gradelle. Mais la place de Florent est-elle à leurs côtés ? A-t-il renoncé à ses rêves de justice ? Car si l'Empire a su procurer au " ventre boutiquier, au ventre de l'honnête moyenne,... le consentement large et solide de la bête broyant le foin au râtelier ", il n'a guère contenté les affamés.
 

Qu'est-ce-que j'en pense ? 

Et voici le tour du troisième opus des Rougon-Macquart 😃 !

Depuis le début de mon challenge personnel de lire cette œuvre,  je peux clairement dire que pour le moment (sans compter ceux qui m'ont rendue amoureuse de Zola) Le ventre de Paris est mon préféré ! Et d'ailleurs depuis La Curée ce challenge est devenu une aventure commune avec des Instagrammeuses super cools 😘.

Les descriptions des Halles m'ont complètement subjuguée. Grâce à elles, je sentais les odeurs (bonnes comme mauvaises), la pression de la foule, je voyais les couleurs, les formes, bref j'étais complètement immergée dans ce Paris commercial. Cela m'a vraiment permis de profiter de ma lecture et de pouvoir également me concentrer sur les différents personnages, qui étaient, il me semble plus nombreux que dans les deux premiers livres. 
En parlant de personnages, j'ai vraiment apprécié le personnage principal, Florent, bien que des fois, j'avoue que je l'aurais bien secoué pour qu'il ouvre les yeux 👿 !
En ce qui concerne les membres de la famille Rougon-Macquart présents dans cette histoire je les ai trouvés plus agréables que la plupart de ceux déjà croisés dans les deux premiers. Lisa, même si elle a quand même un penchant manipulateur, reste correcte, elle ne tombe pas complètement dans la mesquinerie et l'avarice, et Claude est un artiste rêveur qui se laisse porter par la vie, loin de l'image qu'on se fait des Rougon-Macquart de Plassans.

De plus, la critique de l'Empire m'a tenue en haleine tout comme les différents complots qu'on retrouve dans l'histoire qu'il soient d'ordre politique ou prenant leur source dans le commérage. La jalousie et la curiosité dans ce livre prend un place importante et il est tellement intéressant de voir comment une petite rivalité peut évoluer de façon complètement disproportionnée.

Je suis pressée de voir ce que donnera La Conquête de Plassans et bien entendu, je vous tiendrai au courant 😉.

19 juil. 2017

Locke & Key, intégrale 3 🌻🌻🌻🌻🌻

Auteur(s) : Joe Hill et Gabriel Rodriguez
Saga : Locke & Key
Genre : Comics - Horreur
Edition : Milady Graphics - 2016
Nombres de pages : 372




La Quatrième :

À Lovecraft, les enfants Locke n’ont jamais été aussi près des ténèbres. Elles semblent ne jamais avoir disparu.

Grâce à la clé Oméga, la Porte Noire sera bientôt en mesure d’être ouverte et ainsi permettre de libérer les démons aux pouvoirs hypnotiques qui se tapissent derrière.
Depuis des siècles, le destin semble s’acharner sur la famille Locke. Mais Tyler et Kinsey détiennent eux aussi une arme redoutable : la clé du Temps.
Sauront-ils contrer leur Nemesis et renverser le cours de l’Histoire ?








Qu'est-ce-que j'en pense ?

Je pense que cette chronique sera concise et claire, cette intégrale était juste parfaite.
Le tout se termine en apothéose et franchement j'ai pris mon pied avec ces deux derniers tomes, si je puis m'exprimer ainsi 😏.

Cet ouvrage regroupe, comme ses prédécesseurs, deux tomes et donc ici les deux derniers.


J'ai clairement adoré le 5ème qui remontait dans l'histoire de la maison, nous renseignant sur les raisons pour lesquels l'intrigue de cette saga a commencé.
Autrement dit, les erreurs du passé qui influencent le présent. Un concept que j'apprécie plutôt pas mal dans mes lectures, tout comme dans les films et séries que je peux regarder 😊.

Je ne vous dirais pas, bien entendu, si toutes ces péripéties se terminent bien ou mal, je vous laisse la surprise de le découvrir.


Le dessin est toujours à mon goût et je me suis vraiment attachée aux personnages principaux. J'avoue que quelques tomes de plus ne m'auraient pas dérangé même si la façon dont a été menée l'écriture a été géniale et que ces 6 tomes se suffisent déjà à eux même ! Mais bon j'aurais bien aimé continuer d'évoluer dans ce monde particulier qu'ont su créer l'auteur et le dessinateur.


Bref j'ai eu un gros coup cœur pour cette saga, je vous la conseille à 3000% et si vous n'êtes toujours pas décidé, regardez ces couvertures 😲 !! Elles sont juste splendides ! Du coup pas d'excuses pour s'y mettre non ?

22 juin 2017

Locke & Key, intégrale 2 🌻🌻🌻🌻🌻

 
Auteur(s) : Joe Hill et Gabriel Rodriguez
Saga : Locke & Key
Genre : Comics - Horreur
Edition : Milady Graphics - 2016
Nombres de pages : 320




La Quatrième :

Les ténèbres se referment sur Keyhouse. L'esprit maléfique poursuit son insatiable quête des mystérieuses clés de pouvoir et est prêt à tout pour les obtenir. Assiégés et isolés, les enfants Locke doivent livrer un combat désespéré, dans un monde ou la nuit même est leur ennemie.







Qu'est-ce-que j'en pense ?


Bon, si vous suivez un peu mon blog (s'il-vous-plaît dîtes moi que c'est le cas 😭) vous n'êtes pas sans savoir que j'ai littéralement eu un coup de cœur pour la première intégrale de cette saga, alors Joe Hill partait déjà gagnant avec moi.

Donc tout comme pour le volume 1, celui-ci comporte deux tomes, le livre 3 et le 4. J'aime beaucoup ce format et je pense que je vais plus souvent faire attention aux intégrales en librairie !

Pour ce qui est des dessins ils sont toujours aussi beaux, cependant j'ai été un peu surprise au début car ils ont tenté un type de dessins différents. Pas forcément moins bien mais quelques planches étaient élaborées sur un modèle "cartoon", pas désagréable mais très perturbant aux premiers abords pour un comics d'horreur 😆.

Vous voulez voir un exemple ? Bien sûr mes p'tits lutins 👌 :

Voilà donc de quoi je parlais, rien de bien dérangeant dans le dessin mais dans le contexte ça surprend !

En ce qui concerne l'histoire, je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler mais j'ai encore une fois...A-DO-RÉ ! On continue notre plongée dans le mystère des clés du manoir et on tente de démasquer ceux qui veulent dépasser nos héros dans la quête de ces objets aux pouvoirs fantastiques.
Bon étant donné que je connaissais déjà l'univers ça n'a pas été comme le premier qui avait été un coup de cœur. En effet, le volume 1 avait la chance de me projeter dans une mythologie et un monde complètement nouveaux pour moi ce qui n'était pas le cas pour le 2. Mais ça n'empêche que j'ai quand même dévoré cette suite.


Je peux clairement déclarer mon amour pour cette saga 😍.
En gros je la conseille et re-conseille, et pour ceux qui ont lu le 1, qu'attendez vous pour vous jeter sur celui-là !

Anecdote de fin de chronique, j'ai converti un de mes collègue à Locke & Key... fière 💪!

18 juin 2017

Tempêtes solaires, le nouveau monde 🌻🌻🌻

Auteur(s) : Ludovic Spinosa
Saga :
Genre : Science-Fiction
Édition : Editions Persée - 2017
Nombres de pages : 223



La Quatrième :

Conséquence de tempêtes solaires, l’énergie de la planète disparaît soudainement et totalement, propulsant les êtres humains deux cents ans en arrière. Le dérèglement climatique qui fait suite obligera l’être humain à changer son comportement actuel. Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous vous retrouviez dans le noir total, chaque nuit ? Que feriez-vous si, du jour au lendemain, vous étiez privé de tout votre confort, même le plus minime ? Jack, Steve, Joshua, Jiao, Laura et Thibaut vont le vivre pour vous. Confrontés à plusieurs catastrophes naturelles de dimension mondiale, comment vont-ils évoluer, mais surtout survivre ? Est-ce l’apocalypse ? Peut-on qualifier ainsi la disparition de notre technologie et des sources d’énergie que nous connaissons de nos jours ? Et si ce jour était demain ?


Qu'est-ce-que j'en pense ?

Dans le cadre d'un partenariat Livraddict j'ai pu recevoir un exemplaire du premier roman de Ludovic Spinosa. Il me semble important de préciser que cet ouvrage est la première fiction de l'auteur. Mais ce n'est pas non plus un débutant car avant cela, Ludovic Spinosa a écrit plusieurs livres dans le domaine des sciences humaines et il s'attaque maintenant à la science-fiction.

Le thème abordé me tentait énormément étant donné mon milieu professionnel et j'avais très envie de découvrir ce que l'auteur avait pu imaginer autour de la disparition des technologies et le retour à la nature de l'homme.

J'ai surtout relevé un élément, dont je n'arrive toujours pas à savoir s'il m'a plu ou non 😐: l'aspect scientifique très développé.
Certes par définition, un livre de science-fiction doit contenir un minimum de contenu scientifique mais ici il n'y avait pas seulement la notion de science. En effet, le livre en lui même m'a fait sentir comme dans une expérience dont l'auteur était le scientifique, en nous démontrant pour chaque aléas que rencontraient ses "cobayes", les effets et conséquences subies par ses personnages. J'avoue que dans un sens j'ai aimé, peut-être grâce/à cause de mes études scientifiques qui font que j'ai pu assez facilement intégrer ce type de cheminement et développement, mais d'un autre côté...
Les commentaires de l'auteur lors de la lecture, qui serait plus d'ordre de l'essai que de la fiction, me coupaient dans mon élan et m'a empêché de m'attacher vraiment aux personnages qui d'ailleurs étaient très nombreux, d'où sûrement, en addition à l'aspect "expérimentation", ce souci de fluidité et d'immersion que j'ai pu ressentir.

Cependant, je pense qu'il ne faut pas oublier le fait que c'est la première fiction de l'auteur et que forcément plusieurs choses sont à améliorer, dans la façon de raconter l'histoire, certes, mais également de surveiller les erreurs de grammaire, syntaxe ou encore de mise en page. Mais au fur et à mesure, Ludovic Spinosa devrait pouvoir affiner ses récits, sortir de son ancienne zone de confort des écrits de sciences humaines et ainsi mieux raconter ses histoires. En tout cas je lui souhaite 😊.

Merci aux éditions Persée pour leur confiance et merci Livraddict !